Découverte du jour : le fruit du Dragon (Pitaya)

L’autre jour je me baladais dans les allées d’un magasin Grand Frais et je dois dire que j’ai été épatée par la diversité de leur rayon de fruits et légumes exotiques. Alors comme je suis une grande curieuse, j’ai décidé de tous les tester (enfin, un à la fois quand même …).

J’ai commencé par le fruit qui avait l’air de sortir tout droit d’un manga. Il s’appelle Pitaya, ou fruit du dragon pour les intimes. Avec un nom pareil, j’étais persuadée que ce fruit était d’origine asiatique. Et bin non !

Pitaya ou fruit du dragon

Pitaya ou fruit du dragon

Le Pitaya nous vient du continent Américain, la majeure partie de sa production est faite en Colombie et au Mexique. La plante sur laquelle il pousse est un cactus, ce qui fait qu’il ne demande pas beaucoup d’eau pour pousser. Un bon point pour l’écologie, … enfin si on ne tient pas compte de tout le kérosène qu’il lui a fallut pour atterrir dans mon caddie.

Il en existe trois sortes :

  • rose dehors, violet dedans
  • rose dehors, blanc dedans
  • jaune dehors, blanc dedans

Pour l’ouvrir, il suffit de le couper en deux à l’aide d’un grand couteau. Et pour le manger, j’ai utilisé une petite cuillère et j’ai creusé. A vue d’œil, la pulpe fait penser à celle du kiwi car elle est parsemée de petits pépins, le goût est cependant beaucoup moins fort. La texture en bouche ressemble à celle du kiwi. C’est curieux, c’est frais et c’est bon.

Le Pitaya a de grandes qualités digestives. Il est peu calorique, riche en vitamines, fibres et anti oxydants.

Pitaya ou fruit du dragon : coupé en deux

Pitaya ou fruit du dragon : coupé en deux

Source : Wikipedia.
Les photos, bien sûr, sont de moi.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Laisser un commentaire